En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
 

ailleurs qu'à Foch

Pour une personne gravement malade, en fin de vie ou sur le point de subir une grave opération :

n'hésitez pas à appeler la paroisse pour qu'un prêtre vienne célébrer avec elle le sacrement des malades.

Cela peut se faire à la maison, ou en maison de retraite, ou à l'église.

Ce dernier cas est préférable car il permet d'être mieux entouré par la prière d'autres chrétiens.

Aussi cette solution est à privilégier, si la santé du malade et le temps dont on dispose le permettent.

Le dimanche qui suit le 11 février, fête de Notre-Dame de Lourdes, est ainsi un moment propice pour célébrer le sacrement des malades avec l'assemblée paroissiale.


Date de création : 03/11/2016 @ 17:19
Catégorie : - Sacrement des malades
Page lue 36799 fois